Coran

Sourate 3 «Al 'Imran», Verset 161

Verset 161 de la Sourate Al 'Imran (3:161) avec texte arabe, transcription et traduction.

وَمَا كَانَ لِنَبِيٍّ أَن يَغُلَّۚ وَمَن يَغۡلُلۡ يَأۡتِ بِمَا غَلَّ يَوۡمَ ٱلۡقِيَٰمَةِۚ ثُمَّ تُوَفَّىٰ كُلُّ نَفۡسٖ مَّا كَسَبَتۡ وَهُمۡ لَا يُظۡلَمُونَ ١٦١
Wa Mā Kāna Linabīyin 'An Yaghulla  ۚ  Wa Man Yaghlul Ya'ti Bimā Ghalla Yawma Al-Qiyāmati  ۚ  Thumma Tuwaffá Kullu Nafsin Mā Kasabat Wa Hum Lā Yužlamūna

Montada Islamic Foundation

Un Prophète n’a pas à détourner une partie du butin à son profit. Quiconque aura commis pareil détournement viendra le Jour de la Résurrection avec le butin détourné. Alors, toute âme sera rétribuée à la mesure de ses œuvres acquises. Et ils ne seront point lésés.1

French Translation(Muhammad Hamidullah)

Un Prophète n’est pas quelqu’un à s’approprier du butin. Quiconque s’en approprie, viendra avec ce qu’il se sera approprié le Jour de la Résurrection. Ensuite, chaque âme sera rétribuée pleinement pour ce qu’elle aura acquis. Et ils ne seront point lésés.