Coran

Sourate 16 «An Nahl», Verset 76

Verset 76 de la Sourate An-Nahl (16:76) avec texte arabe, transcription et traduction.

وَضَرَبَ ٱللَّهُ مَثَلٗا رَّجُلَيۡنِ أَحَدُهُمَآ أَبۡكَمُ لَا يَقۡدِرُ عَلَىٰ شَيۡءٖ وَهُوَ كَلٌّ عَلَىٰ مَوۡلَىٰهُ أَيۡنَمَا يُوَجِّههُّ لَا يَأۡتِ بِخَيۡرٍ هَلۡ يَسۡتَوِي هُوَ وَمَن يَأۡمُرُ بِٱلۡعَدۡلِ وَهُوَ عَلَىٰ صِرَٰطٖ مُّسۡتَقِيمٖ ٧٦
Wa Đaraba Al-Lahu Mathalāan Rajulayni 'Aĥaduhumā 'Abkamu Lā Yaqdiru `Alá Shay'in Wa Huwa Kallun `Alá Mawlāhu 'Aynamā Yuwajjhhhu Lā Ya'ti Bikhayrin  ۖ  Hal Yastawī Huwa Wa Man Ya'muru Bil-`Adli  ۙ  Wa Huwa `Alá Şirāţin Mustaqīmin

Montada Islamic Foundation

Allah propose aussi en exemple deux hommes, dont l’un est muet et qui n’est capable de rien, alors qu’il vit entièrement à la charge de son maître qui, où qu’il l’envoie, le voit lui revenir sans rien de bon ; peut-on considérer cet homme comme l’égal de celui qui ordonne l’équité et qui s’engage sur une voie droite ?

French Translation(Muhammad Hamidullah)

Et Allah propose en parabole deux hommes: l’un d’eux est muet, dépourvu de tout pouvoir et totalement à la charge de son maître; Quelque lieu où celui-ci l’envoie, il ne rapporte rien de bon. Serait-il l’égal de celui qui ordonne la justice et qui est sur le droit chemin ?